Beltud construit des ponts d’amitié entre les diverses communautés vivant en Belgique.

L’association pour le dialogue et l’amitié belgo-turcs ( Beltud ) continue à semer les graines de l’amitié les différentes communautés vivant en Belgique. L’association a organisé deux activités différentes à un jour d’intervalle afin d’informer des dizaines de Belges sur la Turquie, la culture turque et la communauté belgo-turque. La première activité de Beltud a consisté en une promenade en présence d’un groupe de 20 personnes sur la Chaussée de Haecht qualifiée de “Petite Anatolie” par les Belges et reputée pour ses commerces turcs. La promenade a commencé par la visite de la mosquée Fatih. Informés sur le masjid, les Belges ont été particulièrement touchés par le fait que n’importe qui parmi la communauté puisse guider la prière. Ensuite, le groupe est entré dans un restaurant afin de voir la préparation et la présentation des meilleurs plats de la cuisine turque. Parmi les spécialités présentées dans une pâtisserie turque, ils ont affirmé que le baklava était celle qu’ils appréciaient le plus. Le groupe est ensuite entré dans un magasin vendant des objets de la dot : ils y ont reçu des informations sur les traditions turques en ce qui concerne la promesse, les fiançailles, le mariage et la fête. Enfin, le circuit du groupe a pris fin avec la librairie Atlas qui met en vente les ouvrages les plus remarquables édités en Turquie. Les invités n’ont pu cacher leur étonnement face à la grandeur de la librairie et la variété de livres proposés. La seconde activité de Beltud a rassemblé près d’une soixantaine de personnes composées de Belges et de Turcs au sein d’un brunch d’amitié présenté dans la Salle de réception de la Fédération des Associations Actives de Belgique. Les Belges ont surtout apprécié le fromage blanc et le thé turc. Ils n’ont pu cacher leur stupéfaction face à la gratuité d’un accueil si chaleureux et leur admiration pour l’hospitalité turque. Les invités ont souligné la beauté du travail réalisé par Beltud et ont souligné le fait qu’ils voulaient participer aux activités de Beltud, tels que les cours de cuisine, le voyage en Turquie ou les cours de turc, de même qu’ils désiraient prendre part aux développements de nouveaux projets.