Les amateurs de l’art du vivre-ensemble se sont réunis autour du « maklube ».

C’est dans un kot d’étudiants situé à Jette que s’est poursuivie la série du fabuleux projet « l’art du vivre-ensemble ». Une dizaine de convives de différentes origines et cultures se sont régalés avec le délicieux « maklube », un plat originaire du Proche-Orient à base de riz, de légumes et de viande qui est cuit à l’envers et retourné avant d’être servi avec du yaourt et de la salade. La difficulté de ce plat est de faire cuire tous les ingrédients ensemble et d’ensuite retourner la marmite….sans que tout s’écroule ! On peut utiliser soit du poulet soit de la viande d’agneau ou de bœuf.C’est un plat convivial car on ne le sert pas en part, on mange tous ensemble sur le plat à la cuillère. Ensuite, du thé turc ainsi que des pâtisseries ont été servis entre autres du « pismaniye », un dessert qui est une sorte de barbe à papa façon turque et du « loukoum », également une confiserie d’origine turque est fait d'une pâte à base d'amidon et de sucre, aromatisée, saupoudrée de sucre glace et parfois garnie de fruits secs généralement des pistaches, des noisettes ou des amandes. Pendant le repas, les convives qui ne se connaissaient pas au préalable, se sont retrouvés autour d'une table et d’un même plat et ont eu l’occasion d'échanger, de discuter et de partager un bon moment. La soirée s’est clôturée avec une présentation de la ville de Sivas, d’où est originaire le hôte de la soirée, Yasir.