Un festin de musique soufie au Bozar

Le concert Sufi Night est la pierre angulaire d'une série d'événements de quatre jours présentés avec l'énoncé "Le point commun entre les différentes traditions est qu’elles considèrent toutes la musique comme un moyen qui permet au croyant de faire un avec le divin". Le Turc Ahmet Özhan est un adepte de l’ordre Mevlevi, une branche du soufisme qui suit les enseignements du poète et théologien Mevlana (mieux connu en Occident sous le nom de Roumi). Asif Ali Khan, originaire du Pakistan, est un représentant de premier plan du qawwali, la musique soufie de l’Asie du Sud. Il fut autrefois le protégé de feu Nusret Fateh Ali Khan, qui fit connaître le genre en Occident. L’Orchestre Radwân de Tlemcen vient tout droit d’Algérie. Son répertoire est basé sur les textes mystiques des poètes soufis de la ville de Tlemcen. Certains remontent au XIIe siècle et sont considérés comme les plus belles poésies mystiques du Maghreb. L'Orchestre Radwan de Tlemcen fut le premier à se produire sur scène avec une performance séduisante qui dura près d'une heure. Asif Ali Khan a ensuite littéralement enflammé la salle, provoquant une extase totale. Après un entracte de vingt minutes, le doyen de la musique soufie turque Ahmet Özhan et ses compagnons de la Troupe de Musique Historique Turque d'Istanbul ont charmé le public avec une performance envoûtante, réalisée sur fond de derviches tourneurs. L'illustre chanteur a salué Roumi le jour de son anniversaire (30 septembre 1207) en terminant son concert avec son oeuvre ""Parais tel que tu es ou sois comme tu parais"", composé à partir des paroles du fondateur de l'ordre Mevlevi. Certaines personnalités, dont le Secrétaire d'Etat Bruxellois Emir Kir, la députée flamande Fatma Pehlivan et des représentants diplomatiques comme le Chargé d'Affaires de la République Turque Korkut Tufan, son Consul Général à Bruxelles Mehmet Poroy et les ambassadeurs de différents pays musulmans se trouvaient parmi les spectateurs.