Vivre ensemble avec nos différences : c’est tout un art !

Ce projet s’est déjà concrétisé en partenariat avec plusieurs membres de Fedactio comme Beltud et Golden Rose mais également différentes associations comme le Pric (Centre d’intégration limbourgeois), ou le centre de formation pour adultes Vormingplus. Le but est d’organiser des sphères de rencontres conviviales réunissant des citoyens d’origines diverses et d'éveiller de l’intérêt pour la découverte d’une autre culture. Ce projet est né du constat suivant : Nous vivons dans une société multiculturelle mais malgré de nombreux efforts mis en œuvre, les différentes communautés de notre pays se côtoient mais se rencontrent encore très peu. Or, la cohabitation implique des échanges interculturels afin de dépasser les phénomènes de cloisonnement et d’incompréhension. A cette époque où de grands changements surviennent dans la vie des sociétés , la question de l’interculturalité a pris une importance croissante pour les citoyens qui sont confrontés à des évolutions constantes de leur cadre de vie et, parfois, à des situations difficiles à gérer. Les différences de culture, de langue, de religion, de tradition, peuvent en effet provoquer des frictions, mais peuvent surtout être sources de richesse : ouverture au monde, découverte d’autres cultures, multilinguisme… Notre objectif, par ce projet, est de favoriser les rencontres entre citoyens, groupes des personnes et familles issus de différentes cultures et leur faire vivre l’expérience du dialogue interculturel. Il s’agit d’effacer les préjugés néfastes, de surmonter les difficultés liées à la rencontre, de faire face aux malentendus et montrer que la multiplicité des appartenances (culturelles, religieuses, ethniques, sociales, etc.) est un atout et non une limite… Le projet a déjà permis à de nombreux citoyens/familles autochtones et des familles/citoyens belges issus de l’immigration de se retrouver autour d’un repas chez eux afin de se côtoyer dans leur milieu de vie. Les personnes ont l’habitude de se fréquenter à l’extérieur mais recevoir chez soi, c’est savoir surprendre l’autre et profiter du fait de faire connaissance autrement. Ainsi, de nombreuses familles turques ont accueills chez elles plus d’une centaine de personnes. Ces rencontres, qui se sont déroulées dans une ambiance très conviviale, ont été l’occasion pour les convives d’appréhender de plus près la culture turque à travers les délicieuses spécialités culinaires, les explications sur les coutumes et les présentations sur le pays d’origine faites par les hôtes. Les participants ont témoigné d’un grand intérêt pour le projet et certains se sont promis de se retrouver de nouveau en créant d’eux-mêmes des opportunités de rencontre.