Des familles belges invitées à la Fête du Sacrifice

En octobre, la communauté musulmane a célébré la fête annuelle du sacrifice. Ce qui représentait pour Beltud l’occasion idéale de renforcer les liens entre les différentes communautés de notre pays. Dans le cadre du projet 'l'Art de vivre ensemble'  Beltud organise depuis plusieurs années, en collaboration avec Vormingplus Limbourg et le Centre d'intégration provincial , un programme d’échange à l’occasion des fêtes religieuses. Les familles belges ont donc été invitées par leurs voisins musulmans à l’occasion de cette grande fête, réunis autour d’une grande table garnie de mets délicieux, ainsi que de conversations enrichissantes sur les différentes cultures et traditions. A Beringen, les étudiants Silke et Kimberley ont été invitées chez une famille, ainsi que le fonctionnaire Koen. Ils ont goûté pour la première fois des mets préparés avec la viande du sacrifice. Ensuite, ils ont également goûté le thé traditionnel turc. Cette soirée représentait l’occasion inouïe pour eux d’en apprendre plus sur la culture musulmane. Koen était très heureux de la soirée et a remercié Beltud et Vormingplus pour l’initiative : « J’ai beaucoup de contact avec les Turcs, mais ce n’est qu’aujourd’hui que je peux dire que je les connais vraiment. » A Genk, une famille belge a également été reçue par la famille Öztürk. A Hasselt, la famille Aydin a ouvert ses portes à Lode et Mia. Le projet fut un succès : environ 60 personnes ont participé, et ce nombre ne cesse de croître chaque année. Prochainement, un brunch de Pâques est au programme, comme l’an dernier. Cette fois-ci, l’activité se fait inversement : les familles turques sont invitées chez les familles belges et en apprennent plus sur Pâques. Par le biais de ces activités, Beltud vise à promouvoir la compréhension mutuelle et le respect, construire des ponts entre les différentes communautés en Belgique et instaurer une plateforme de dialogue interculturel.