Partage du Pudding de Noë, recette symbolisant la coexistence harmonieuse

Beltud a organisé ce dimanche 23 novembre son premier brunch de l’amitié de la saison suivi de la présentation et de la dégustation du dessert de l’Ashourah, aussi appelé le « Pudding de Noë ». Ce fut une matinée des plus agréables réunissant une soixantaines de personnes qui, dans une ambiance très conviviale, ont partagé le brunch et découvert ce savoureux dessert. Les participants ont pu écouter une présentation faite par Seyma Gelen (bénévole chez Beltud) reprenant l’origine historique et culturelle de l’Ashourah, sa recette ainsi que sa signification en lien avec la société multiculturelle d’aujourd’hui. En Turquie, et ce chaque année, les gens préparent le Pudding de Noé et en distribuent une tasse à leurs voisins, amis, membres de la famille. Le partage pousse au dialogue et à la connaissance des autres, surtout des voisins...que nous connaissons très peu. C’est une sorte de pudding bouilli contenant une quantité de fruits secs.La particularité de l’Ashourah réside dans sa composition car il rassemble dans un mélange sucré-salé harmonieux des ingrédients riches et très variés. Malgré le nombre impressionnant d’ingrédients, ils gardent leur saveur et ne disparaissent pas dans le mélange. Sous son aspect de mélange harmonieusement concocté, l’Ashourah représente un peu l’une des caractéristiques de notre culture, capable de produire le meilleur à partir de toutes les différences. Il symbolise donc les différentes cultures vivant ensemble en paix et en harmonie avec la préservation des identités d’origine. Les invités ont eu l’occasion d’emporter un paquet afin de pouvoir à leur tour en distribuer à leurs voisins, amis ou familles. Dans une ambiance de convivialité, cette rencontre fut une fois de plus l’occasion de belles rencontres et de partages interculturels.