Beltud est partie à la découverte d’Anvers

Le samedi 16 novembre, Beltud a emmené 35 Bruxellois en visite dans la plus grande ville flamande, Anvers. Les membres de Beltud ont bravé le froid et le brouillard samedi matin, et se sont retrouvés à 11 heures à la Grand Place. Pas pour accueillir Saint-Nicolas, mais pour explorer le centre historique de la métropole flamande. La visite a commencé à la statue de Silvius Brabo, qui illustre la légende sur le nom d’Anvers.  Selon la légende, le soldat romain Silvius Brabo aurait tué le géant Druon Antigoon, qui coupait les mains des personnes qui ne payaient pas les taxes et les jetait à la rivière. Brabo aurait aussi coupé la main du géant et l’aurait aussi jetée à la rivière en guise de vengeance. Ce qui aurait donné le nom «Hand Werpen » qui signifié « Jeter la main » en néerlandais. Le groupe a visité le marché du vendredi, le Vlaeykensgang et la place H.Conscience ainsi que l’église Charles Borromée en compagnie du sympathique guide Pierre-Paul, ou Pieter-Paul. Les visiteurs ont retrouvé les traces d’Anversois légendaires tels que Rubens, Van Ostaijen et Conscience, et étaient impressionnés par le riche patrimoine culturel de la ville. Après le tour qui a duré deux heures, il fut temps de se réchauffer autour d’un repas traditionnel turc au bâtiment de Fedactio à Merksem. Le menu était composé de soupe aux lentilles, haricots, riz et salade. Au dessert, l’Ashurah, ou pudding de Noé, qui est traditionnellement préparé à cette époque de l’année et distribué aux membres de la famille, amis et voisins en signe d’amitié et de paix. Cüneyt Er, assistant de projets à Fedactio Anvers, a pris cette opportunité pour informer les invités de leurs activités. Le repas s’est terminé avec une tasse de thé turc et du lokoum. Ensuite, le groupe est retourné au centre-ville pour explorer la ville à leur rythme.