L’art du vivre-ensemble s’illustre à la fête du Ramadan

Notre association a organisé des rencontres entre les familles belges et turques à l'occasion de la fête du Ramadan. Cette activité s'inscrit dans le cadre du projet "L'art de vivre ensemble" développé par la plateforme Cohésion Sociale et Dialogue de Fedactio et s'est concrétisée en partenariat avec le centre d'intégration limbourgeois PRIC et le centre de formation pour adultes Vormingplus. Près de cinquante Belges de souche ont rendu visite à onze différentes familles d'origine turque et ont eu la possibilité de sympathiser avec celles-ci autour de spécialités et mets propres à la fête du Ramadan. Pour pouvoir participer à l'activité, les candidats se sont présentés en volontaires auprès de Vormingplus qui les a ensuite dirigés vers les familles turques encadrées par Beltud Limbourg. Ce fut une occasion pour discuter de thèmes divers, dont le jeûne, la fête et les coutumes des différentes parties. Certains des volontaires se sont déplacés en famille, d'autres seuls. Ils ont pu goûter aux sucreries traditionnelles, inévitables gâteries des fêtes musulmanes. Une partie des candidats ont affirmé visiter pour la première fois une famille musulmane, tandis que d'autres ont témoigné avoir participé au projet pour mieux comprendre leurs élèves fréquentant leur école, à l'instar de Katrijn Steyvers, une institutrice ayant rendu visite à la famille Akmese à Hasselt. Durant la visite, Madame Steyvers a posé d'innombrables questions sur la culture turque et sur le Ramadan, et s'est dite réjouie des informations qu'elle a pu obtenir grâce à cette visite. Elle a également exprimé son souhait d'accueillir à son tour sa famille hôte et de faire ainsi un pas en avant pour qu'une amitié durable s'installe entre les deux familles. Les membres d'une autre famille belge de souche ont quant à eux rendu visite à la famille Kiliç de Genk et se sont dit fascinés par la persévérance et la patience dont font preuve les musulmans pendant la période de jeûne. Madame et Monsieur Esma-Osman Aker, qui ont accueillis neuf personnes dans leur foyer hasseltois dans le cadre de ce projet, ont remercié les organisateurs pour l'opportunité qui leur a été offerte pour montrer leur hospitalité et partager leur repas avec des invités si précieux. Le représentant limbourgeois de BeltudBahattinKoçak a annocé que ces rencontres bilatérales se poursuivront, notamment lors de la fête du sacrifice et a souligné qu'ils ont pour objectif de mettre en contact beaucoup plus de familles belges et familles turques.